Chères amies, chers amis ! Suite aux très beaux commentaires reçus concernant la narration de mon poème ''  La beauté '' sur mes propres arrangements, voici un second essai  : Le vieil homme toujours sur mes propres arrangements mais en aucun cas comme vous le savez, il ne s'agit d'une composition car je suis incapable d'écrire des notes sur une portée musicale par exemple...! Je travaille à l'oreille essayant de créer une ligne harmonique cohérente, mais à chacun sa place ! J'y ai passé un temps fou, et je suis conscient de quelques imperfections ! Bonne écoute et vos commentaires sont les bienvenus ! Utilisez le formulaire livre d'or en ligne à la fin de cette page...Merci ! A bientôt et amitiés. Jean-Michel B, le 09/05/2013.

Le vieil homme 

A,B,C,D,E,F,G,H,I,J,K,L,M,N,O,P,Q,R,S,T,U,V,W,X,Y,Z 
Se pressent et s'enhardissent
Tandis que le poète s'installe 
Avec son âme pour faire le point,
Le point sur les i
Le point sur sa vie.
L'armée des lettres n'en demandait pas tant
Mais, il fallait faire vite,
Car le poète avait très peu de temps
Juste celui de mettre les points sur les i
Juste celui de sa vie.
Aussi, il fallait de la discipline, 
Aussi, il fallait de l'enthousiasme, 
Aussi, il fallait de la disponibilité,
Aussi, il fallait du talent.
Les voyelles ordonnèrent alors aux consonnes
De prendre leurs jambes à leur cou
Et de les emmener avec elles
Dans le monde des idées,
Idées sur tout
Idées sur rien.
Mais, pourquoi tant de hâte, me direz-vous ?
Le poète, lui, ne semblait pas pressé.
Il se disait qu'il avait tout le temps,
Le temps de mettre plein de points sur les i
Le temps de sa vie,
Bien au-delà des trois sempiternelles obligations du Temps qui passe :
Naître, vivre et mourir.
Mais, l'armée des lettres savait
Que le poète n'aurait jamais assez de temps
Pour accomplir son oeuvre sans son aide.
L'homme était vieux et sa dernière heure
Etait toute proche,
Proche du tout, du rien,
De celui qu'on nomme Dieu,
Proche du bien et du mal,
Des anges et du diable.
Le vieil homme posa soudain son âme sur le papier
Et celle-ci se répandit comme un océan
Sur sa page blanche, son continent. 
L'homme avait beaucoup vécu, 
L'homme avait beaucoup lu,
L'homme avait beaucoup souffert,
l'homme avait beaucoup ri,
L'homme avait beaucoup écrit. 
Toutes ses années proches du tout, 
Proches du rien,
Se bousculèrent alors
Dans un désordre aussi inattendu qu'indescriptible,
Des millions d'images en lutte
Pour la survie de quelques-unes.
Le vieil homme ne contrôlait plus rien
Et il assista impuissant et perplexe 
Au combat de ses propres souvenirs 
Dans sa mémoire, sur sa page blanche
De moins en moins blanche
Mais de plus en plus rouge,
Rouge comme le sang.
L'armée des lettres avait, 
Heureusement,
Posté quelques éclaireurs
Dans l'âme du poète qui se lamentait de plus en plus,
Proche du tout, proche du rien.
C'étaient des rimes oubliées, des pensées intimes
Sur le qui-vive depuis longtemps. 
L'armée des lettres était inquiète,
Car le vieil homme s'était évanoui
Pendant que ses souvenirs s'affrontaient plus violemment encore,
Pour tout ou rien.
Le vieil homme n'avait pas supporté cette concurrence,
Ce combat pour une suprématie littéraire et affective,
Cet acharnement pour la célébrité et la postérité. 
L'armée des lettres avait vite besoin
De rassembler ses éclaireurs, 
Les anges gardiens du vieil homme. 
Ceux-ci comme une seule pensée 
Avec quelques points sur les i
Avec quelques accents sur les e et les u
Mais sans virgule pour aller plus vite,
Se dépêchèrent de rejoindre l'armée des lettres
Et le monde des idées,
Idées sur tout,
Idées sur rien,
Dans l'âme du poète et au-delà.
Les souvenirs du vieil homme s'épuisaient,
Beaucoup avaient été terrassés,
D'autres avaient fui,
Mais certains luttaient encore,
Conscients de leur importance pour la survie du poète.
L'armée des lettres avertie par ses éclaireurs
Sortit alors sa plus belle plume, 
Consulta rapidement le monde des idées,
Idées sur tout,
Idées sur rien,
Analysa la vie du vieil homme,
Envoya quelques pensées de lumière
Dans son âme de plus en plus proche du rien
Comme des souvenirs qui agonisent 
Quand une vie s'éteint loin de tout.
Fort heureusement,
Ces pensées remirent de l'ordre dans les idées du vieil homme,
Dans ses souvenirs égarés ou lointains.
Leur lutte cessa et la page redevint blanche.
Le vieil homme se réveilla 
Et saisit sa plus belle plume,
Celle de l'armée des lettres, 
Celle de son imagination enfin retrouvée.
Il composa alors son plus beau poème,
Celui de sa vie,
Avec quelques points sur les i.
Puis, il s'endormit à nouveau, 
Sur sa plus belle plume mais,
Il ne se réveilla plus jamais, 
Ayant achevé de faire le point sur sa vie,
Avec juste quelques points sur les i. 


Jean-Michel Bartnicki, le 09/05/2013

Narration et arrangements musicaux originaux par l'auteur.

Texte et arrangements protégés à la SACEM.

J'envisage de faire un CD avec mes narrations et mes arrangements quand j'aurai enregistré une douzaine de titres. A suivre donc...

Qu'en pensez-vous ? Merci ! Un recueil uniquement composé de poèmes en prose en projet aussi. 

 

 

Vos commentaires  ? Merci ! Je vous répondrai en ligne avec infiniment de plaisir !

Écrire commentaire

Commentaires : 18
  • #1

    Marie (jeudi, 09 mai 2013 20:06)

    Bravo à Jean-Michel, je trouve cela très beau *

  • #2

    nicole prin (jeudi, 09 mai 2013 20:53)

    Je trouve ce texte superbe et cela serait une bonne idée de rassembler tous ces textes pas la suite :)))))

  • #3

    Passigny (jeudi, 09 mai 2013 21:07)

    Bravo Jean-Michel, très beau et juste . Compliments Daniel et Nadine

  • #4

    wagner (vendredi, 10 mai 2013 11:33)

    merveilleux....c'est genial....il vous faut faire un cd....bisous.

  • #5

    Jean-Michel Bartnicki (vendredi, 10 mai 2013 16:22)

    Merci Marie, Nicole,Mireille, Nadine et Daniel !
    Très bonne fin d'après-midi et amitiés.
    Jean-Michel.

  • #6

    Alexandra Cordova (vendredi, 10 mai 2013 16:50)

    Je voudrais te féliciter mon grand ami à la belle plume ! Tu es un être humble et pleine de bonté .. Une personne au grand coeur ! ton écriture est belle et sincère, profonde et réaliste. Tu peux être fier de l'homme que tu es !!! Bravo pour ton grand talent de parolier, et surtout je félicite la belle personne que tu es !!
    Alexandra

  • #7

    caruso Henri (vendredi, 10 mai 2013 17:04)

    Bonjour Maitre des mots...juste de passage pour une mise au point...histoire de mettre quelques points sur les...i
    ....quand nous rencontrerons nous enfin...afin de les faire tenir ensemble ces points...mon ami......sur les i...voulais je dire....parce que moi...j'aime et j'aimerai mettre des notes sur vos i.....dées.
    ...c'est bien au futur indicatif...et non hypothétique...que j'aimerai....ainsi...confondre nos arts.....
    ...au plaisir...comme toujours ...
    votre serviteur et ami....Henri....avec un joli point sur le....

  • #8

    Jean-Michel Bartnicki (vendredi, 10 mai 2013 17:05)

    Merci Alexandra, ma belle amie au grand coeur aussi !! Nous nous connaissons réellement à présent après notre rencontre récente à Paris ! Je sais que nous nous apprécions beaucoup car nous avons des valeurs communes ! Je ne te remercierai jamais assez de chanter mes mots avec autant de talent, de naturel, de sensibilité et de profondeur !! '' Rester zen '' est une chanson qui fait l'unanimité ce qui est rare !! Je pense que la plupart des gens ont besoin de moments de détente, de joie dans notre société dans laquelle les problèmes sociaux n'ont jamais été aussi nombreux...Nous sommes des artistes et nous nous devons, modestement mais avec conviction, d'apporter comme des rayons de soleil dans le coeur des Hommes.. Je suis fier de te connaître, heureux de tes avancées justifiées et méritées dans un milieu où le succès n'est pas toujours un gage de qualité, loin s'en faut ! Qui plus est l'industrie du disque connaît une crise sans précédent...Mais ! Tu crées ! Tu existes grâce à ta passion sans limite pour la musique, le chant et l'écriture ! Tes admiratrices, tes admirateurs sont de plus en plus nombreux ! Tu le mérites ! Bravo !!!!!!!!!!!!!!! Je t'embrasse et je te remercie ! Ton ami amoureux des mots, de la Vie...Jean-Michel.

  • #9

    de Ramieri (vendredi, 10 mai 2013 17:15)

    quelle belle façon de nous faire vivre la fin de vie de ce poète avec toutes ces idées qui se bousculent dans sa tête et quelle belle chute . Bravo au poète que tu es !

  • #10

    Jean-Michel Bartnicki (vendredi, 10 mai 2013 17:33)

    Bonjour Henri et merci ! Notre rencontre se fera ! Ne t'inquiète pas ! Dans quelques mois, tu pourras profiter d'une retraite méritée qui va te permettre de te consacrer entièrement à ta passion pour la musique !!!! Et tu ressentiras alors aussi cette tranquillité comme un privilège que je connais depuis plusieurs mois aussi à présent après plus de 35 ans totalement dédiés à l'enseignement comme tu le sais ! Patience '' amico mio '' ! Tu es un homme de qualité avec des valeurs comme l'est Alexandra à laquelle j'ai répondu à son joli message un peu plus haut !! Impatient que notre première chanson '' Aimer c'est vieillir ensemble '' voit le jour pour cette artiste talentueuse et au grand coeur qu'elle est ! Impatient aussi que Clare s'approprie notre '' Joueur de jazz '' sur tes notes...Enfin, il y a ma guitare, chanson poétique et onirique que je t'ai offert avec grand plaisir sut la superbe composition d'Emilio Armillès ! Je te remercie pour la qualité de nos échanges réguliers !!! Bonne fin d'après-midi et amitiés. Jean-Michel

  • #11

    Jean-Michel Bartnicki (vendredi, 10 mai 2013 17:42)

    Merci de Ramieri ! Merci d'avoir d'être allé jusque bout de l'écoute...! Bonne soirée bientôt et amitiés. Jean-Michel.

  • #12

    saviana Sandrine (samedi, 11 mai 2013 14:16)

    Bonjour Jean-Michel,
    Et BRAVO !!!!!! Je deviens Fan. Quelle belle plume. Et quelle superbe idée, après quelques textes supplémentaires de tous les mettre sur un CD. Comme j'aimerais en faire autant, mais je ne suis pas assez en forme pour cela. Donc je me régale, et me soigne avec l'écoute et les écrits d'autres personnes, et vous faites maintenant partie de ces personnes Jean-Michel. Merci encore. Amitiés. Sandrine

  • #13

    Jean-Michel Bartnicki (samedi, 11 mai 2013 14:22)

    Bonjour Sandrine ! Merci !!!!! Je suis touché ! Je ne me rends absolument pas compte de l'impact que peuvent avoir mes petites réalisations originales ! J'y passe un temps fou...Je reçois beaucoup de très beaux messages comme le vôtre, et je prends ainsi confiance juste pour le plaisir de la création et du partage toujours avec authenticité et profondeur, je l'espère ! Je n'ai pas vraiment un studio pro chez moi, juste une pièce aménagée dans laquelle je peux laisser libre cours à mon imagination et à ma création...Merci encore Sandrine...Je vous sens sincère et touchée ! On ne peut pas plus me faire plaisir ! Bises et amitiés. Bon week-end ! Jean-Michel.

  • #14

    Pauline Bataille (dimanche, 12 mai 2013 07:01)

    Bonjour Jean-Michel!
    Encore une fois, chapeau bas! Quel texte sublime et quel narration!
    L'accompagnement est juste parfait pour t'accompagner. Personnellement je suis scotchée sur ta narration, j'aime énormément ta voix parlée, tu captives et nous emmène complètement dans la vie de ce "vieil homme", c'est fascinant.
    L'idée d'un CD, en voilà une bonne, même très bonne idée!!!
    Je t'embrasse très fort, je suis si contente que l'idée de départ ait pris cette forme et dimension si touchante au final, merci pour ces beaux moments Jean-Michel :-D

  • #15

    Jean-Michel Bartnicki (lundi, 13 mai 2013 16:26)

    Bonjour Pauline !
    Merci ! Tu sais que tu es à l'origine de ces premières tentatives pour donner vie à mes propres textes sur mes arrangement avec ma voix. Merci de l'apprécier...J'essaie juste de rester naturel sans artifice...On peut sans doute faire mieux, mais les retours sont bons et ils me touchent ! J'essaie d'écrire des saynètes affectives avec une progression dans l'action et les émotions un peu comme dans un court-métrage...Quant à l'idée de faire un CD, je verrai bien ! Je recherche aussi une certaine originalité toujours avec sincérité. Tu fais partie des personnes qui comptent beaucoup pour moi et j'espère que la VIE nous permettra de nous rencontrer un jour ! Tu as aussi une très belle plume et n'arrête jamais d'écrire ! Je t'embrasse très très fort et je te remercie !

  • #16

    Isabelle Lacaille (samedi, 29 juin 2013 11:57)

    Bonjour Jean-Michel. Tout comme Nicole Prin, ce serait génial de réunir tous tes beaux textes accompagnés de tes musiques sur un support. Courage et continue. Merci à toi.

  • #17

    Jean-Michel Bartnicki (samedi, 29 juin 2013 12:17)

    Bonjour Isabelle et merci !..C'est une idée à creuser ! Nous en reparlerons ! Bises et très très bon week-end. Jean-Michel.

  • #18

    sclos (samedi, 24 août 2013 18:06)

    Moi j'ai qu'une chose à dire... des instits qui aiment tant la langue française, y-en a t-il encore? dans la cas contraire,je demande au ministre de l'éducation d'envoyer au travail tous les retraités de l'EN pour qu'il fasse aimer les mots à tous nos petits bambins !!!! je t'offre ces quelques notes et phrases qui nous laissent de l'espoir ... merci de te connaître !
    http://www.dailymotion.com/video/xac317_la-pandemie_music

Page mise en ligne le 09/05/2013 et mise à jour le 24/08.

Inscrivez-vous à ma lettre d'info !

* Prénom:
* Nom:
* Adresse Email:

Vérifier vos abonnés
 
* Entrez le code indiqué: