Valérie Lahaie ( Québec ) 

Un talent EXCEPTIONNEL !

Elle écrit....Elle compose...Elle chante....

Sa page sur Facebook

Son site 

A ce jour, Valérie a mis en musique et interprète mes textes '' Chanter pour eux '' ( chanson éditée par Jehan Valiquet ) '' La vie en couleurs '' et'' Le cheval de bois '' 

Nous nous sommes rencontrés en France en 2004 à la salle Watremez à Roubaix où elle a enflammé à 13 ans une salle qui l'a applaudi à tout rompre. Le premier voyage en Europe de cette artiste phénoménale ! Depuis ce fameux mardi 4 avril 2006, où elle a interprété ses chansons dont '' Le cheval de bois ''  que j'avais écrite spécialement pour le concert caritatif donné en grande partie au profit de l'association Ludopital, Valérie a fait un sacré bout de chemin remportant d'importants concours ! Et à présent il y a la sortie de son CD '' Puzzle '' ! Cliquez sur sa pochette ci-dessous pour en écouter des extraits et pour l'acheter si vous le souhaitez. Merci !

« Me transporter vers d’autres mondes, me faire vivre de grandes émotions ainsi que m’inspirer pour de nouveaux sons. Voici ce que les textes de Jean-Michel Bartnicki ont produit en moi. Chaque mot a infiltré dans mon cœur une nouvelle sensation. Bravo et merci Jean-Michel ! »

Valérie Lahaie, auteure, compositrice, interprète (Québec) 


Prenez le temps de découvrir le parcours, les projets, l'histoire de Valérie...Vous allez découvrir une artiste, une jeune femme à la très forte personnalité, naturelle et sympathique !

Cliquez sur la bannière ! Merci :
Cliquez sur la bannière ! Merci :

Ci-dessous, mes trois textes mis en musique et interprétée par Valérie à ce jour....Je rêve que nous faisions d'autres chansons ensemble....

Chanter pour eux !

 

Dans un océan rouge de sang

Sous les balles folles de l’ennemi

Sur les belles plages de Normandie

Ils sont morts un jour de printemps,

Ils ne parlaient pas la même langue

Des vagues fendaient leurs corps exsangues

 

Des rêves de paix au fond des yeux

Ils reposent dans nos mémoires

Pour l’éternité, pour l’Histoire

Ce soir, je veux chanter pour eux.

Pour l’éternité, pour l’Histoire

Ce soir, je veux briller pour eux.

 

Sur le sable chaud, ils ont rampé

Quelques survivants égarés

Comme d’étranges lézards apeurés

Bientôt ils furent tous mitraillés,

Sur les plages, des cratères de lune

Des trous, cercueils au ciel offerts

Fin du voyage au bout de l’enfer

 

Des rêves de paix au fond des yeux

Ils reposent dans nos mémoires

Pour l’éternité, pour l’Histoire

Ce soir, je veux chanter pour eux.


Que reste-t-il de leurs souvenirs ?
Des photos dans un cadre usé
Des mères qui leur donnent des baisers
Des anges qui leur font parvenir,
La vie a-t-elle si peu de prix ?
Les hommes changeront-ils un jour ?
Mais au fond de nous tant d'amour
Pourquoi cette haine, ce mépris ?


Des rêves de paix au fond des yeux
Ils reposent dans nos mémoires
Pour l’éternité, pour l’Histoire
Ce soir, je veux chanter pour eux.

Pour l’éternité, pour l’Histoire
Ce soir, je veux chanter pour eux.


Composition et interprétation : Valérie Lahaie ( Québec )

Editeur musical : Jehan Valiquet ( Québec )

Chanson déposée à la SOCAN au Québec et à la SACEM en France.

Ce texte fait partie de mon livre '' Ma voix s'exprime sous le silence de ma plume publié aux éditions Edilivre en 2007.

Préface Sandrine Roy, parolière

 

Le cheval de bois.

 

Au bout de mon lit se repose mon cheval de bois

Je le chatouille avec mes orteils qui sortent du drap

L’infirmière me laisse faire, mieux elle joue avec moi

Je ne sais plus beaucoup bouger, rêver çà sert à ça.

Alors toute la journée, sur mon cheval de bois

Je galope à travers les champs, les villes et les bois

Je dois être bizarre car les gens me montrent du doigt

Quand avec mon ami, je saute par-dessus les toits.

 

Donne juste un jouet pour que je puisse encore rêver

Vide ton grenier s’il le faut, mes sourires t’attendent

Emmène-moi sur la Cordillère des Andes

Je vois déjà mon lit qui s’envole comme une fusée.

 

Je me retrouve très vite la tête dans les nuages

Je caresse les oiseaux qui viennent me dire bonjour

Sur mon cheval, jamais je n’ai eu plus beau visage

Mon ami m’emmène plus haut, descendrai-je un jour ?

Je m’amuse à attraper les anges, les étoiles

J’atterris dans des prairies de lumière blanche

Avec elle, je peins mon bonheur dans le ciel, ma toile

Sur le mal qui me ronge, je prends ma revanche.

 

Donne juste un jouet pour que je puisse encore rêver

Vide ton grenier s’il le faut, mes sourires t’attendent

Emmène-moi sur la Cordillère des Andes

Je vois déjà mon lit qui s’envole comme une fusée.

 

Je croise d’autres enfants comme moi qui jouent qui planent

Léger comme un papillon, je me sens libre, vivre !

Oublié le choc de la voiture contre un platane

Dis maman, tu m’entends ? Papa tu n’es plus ivre ?

Ils ne me répondent pas, ils doivent sûrement dormir

Mon cheval mon ami semble soudain fatigué

C’est vrai que je ne le ménage pas, j’aime tant partir

J’arrête de le toucher, l’heure de la piqûre est arrivée.

 

Donne juste un jouet pour que je puisse encore rêver

Vide ton grenier s’il le faut, mes sourires t’attendent

Emmène-moi sur la Cordillère des Andes

Je vois déjà mon lit qui s’envole comme une fusée.

 

Emmène-moi sur la Cordillère des Andes

Je vois déjà mon lit qui s’envole comme une fusée.

 

Composition et interprétation : Valérie Lahaie ( Québec )

Texte extrait de mon livre '' Ma voix s'exprime sous le silence de ma plume '' et publié aux éditions Edilivre en 2007. 

 

La vie en couleurs

 

Je m’installe face à des paysages

J’oublie les heures qui passent

Mes tableaux sont des messages

Je peins en état de grâce,

Mes couleurs valsent sous mon pinceau

Comme deux amoureux enlacés

Ma toile est comme une peau

Dans la lumière chaude de l’été.

 

Fais l'amour au monde qui t'entoure

Suis ton étoile qui te guide

Aux fleurs, aux rivières fais la cour

Garde ton âme candide.

 

Les doigts de pied en éventail

Insouciant comme un enfant

A l'abri sous mon chapeau de paille

Mon cœur devient un dimant

En décalage avec les hommes

La beauté des choses m'accompagne

Je me nourris de quelques pommes

La solitude mon unique compagne.

 

Fais l'amour au monde qui t'entoure

Suis ton étoile qui te guide

Aux fleurs, aux rivières fais la cour

Garde ton âme candide.

 

Mes nuances sont poétiques

Comme des fragrances romantiques

La nature est symphonique

Mon humeur nostalgique,

Je vois la vie en couleurs

Loin des bruits qui m'assomment

Je viens vous parler de bonheur

C'est mon cantique, mon psaume.

 

Fais l'amour au monde qui t'entoure

Suis ton étoile qui te guide

Aux fleurs, aux rivières fais la cour

Garde ton âme candide.

 

Fais l'amour au monde qui t'entoure

Suis ton étoile qui te guide

Aux fleurs, aux rivières fais la cour

Garde ton âme candide.

 

Composition et interprétation : Valérie Lahaie ( Québec )

Ce texte fait également partie de mon livre '' Ma voix s'exprime sous le silence de ma plume '' publié aux éditions Edilivre en 2007

 


Vos commentaires ? Merci !

Je les transmettrai à Valérie pour qu'elle puisse vous répondre en ligne.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    caruso Henri (mercredi, 20 février 2013 22:41)

    ...un texte toute en puissance.....les émotions seules en sortent victorieuses......et c'est là ..la régénérescence.....

  • #2

    Jean-Michel Bartnicki (jeudi, 21 février 2013 10:54)

    Bonjour Henri ! Merci ! Je transmets ta réaction à Valérie au Québec ! Bonne journée et amitiés ! Jean-Michel

N'hésitez pas à partager la page de Valérie sur les réseaux sociaux. J'ai passé un temps fou à la concevoir...

Page mise en ligne le 07/12/2011 et mise à jour le 29/12/2012

Inscrivez-vous à ma lettre d'info !

* Prénom:
* Nom:
* Adresse Email:

Vérifier vos abonnés
 
* Entrez le code indiqué: