Emilie Rioux ( Québec ) 

Artiste interprète !

Le 24/09/2011, elle a lancé son premier album '' Je me fais femme '' à Sainte-Adèle au Québec. Plus de précisions ici.

Merci infiniment Emilie ! 

Cinq extraits en ligne vous attendent ci-dessous pour que vous puissiez découvrir la jolie voix puissante et émouvante de cette artiste québécoise que je remercie d'avoir sélectionné cinq de mes textes pour son premier opus ! Merci aussi aux compositeurs français, québécois et jusqu'au Sénégal d'avoir su trouver les notes qu'il fallait pour faire danser mes mots en musique ! 

Parmi les cinq chansons réalisées à partir de mes textes et retenues par Emilie pour son premier album  en figurent deux  '' Ecoute-moi avec les yeux '' et '' Sur un nuage en soie '' mises en musique par  Jean-Marc Novak ( son site )  Quant aux trois autres  , elles ont été mises en musique pour '' Dans le jardin de mon âme '' par Gérald Robert ( son site );  pour '' La vie avant tout '' par Mario Campanozzi  ( Québec ) et éditée par Jehan Valiquet ( son site ) ( Québec ) et enfin pour '' J'ai au fond de mon coeur '' ) par Florian G. ( France ) sur une adaptation musicale de Donald Fleurent  avec Zale Seck ( sa page sur facebook ) ( Sénégal ) .

 « Je choisis parfois des textes qui peuvent être crus ou à double sens, qui ont un sens métaphorique. Pour moi, les textes viennent toujours avant la musique. » Emilie Rioux ( interprète ) ( St-Jérôme, Québec )


Ecoute-moi avec tes yeux.

 

Mes photos glissent sur ton oreiller

Au bout du monde, je sens tes doigts

Qui caressent mes lèvres loin de toi

Tes mains pressées m’ont réveillée,

 

Ecoute-moi

Ecoute moi avec tes yeux

Remplis-les de mon désir

Ne pleure pas

Ne pleure pas

je vais revenir

Crois-moi, je le veux !

 

Dans ton lit qui me réclame pour toujours

Je suis là comme un feu éteint

Les cendres d’un amour bien trop court

Je sens ton souffle parfumer mes seins,

Mon amour…

 

Ecoute-moi

Ecoute moi avec tes yeux

Remplis-les de mon désir

Ne pleure pas

Ne pleure pas

je vais revenir

Crois-moi, je le veux !

 

Je hais cette distance, cet océan

Qui nous sépare comme une mer de larmes

Ton absence me tue, me désarme

Ton corps brûle sur moi comme un volcan,

Mon amour...

 

Ecoute-moi

Ecoute moi avec tes yeux

Remplis-les de mon désir

Ne pleure pas

Ne pleure pas

je vais revenir

Crois-moi, je le veux !

 

Composition : Jean-Marc Novak ( Compositeur, France )

Sur un nuage en soie.

 

Dans les rues de mon quartier, ensorcelée

Je ne vois que toi, je me sens paralysée

Je rêve que tu me donnes le premier baiser

Et que tu passes tes journées à m’enlacer.

Mais toi, me vois-tu derrière tes lunettes de soleil ?

Une star de cinéma, tu es si beau

Sais-tu que lorsque je me réveille

Je me sens plus belle que Maryline Monroe ?

 

Ma vie, je veux la bâtir avec toi

J’ai reçu un coup de foudre en plein cœur

Et depuis je décompte les secondes, les heures

Enlève mes seieze ans sur un nuage en soie.

 

Sens-tu mon parfum quand je t’effleure ?

Je baisse les yeux, intimidée

Je vais te séduire, je ne manque pas d’idées

Et si tu n'as pas compris, je t’offrirai des fleurs.

Les autres garçons, je les ignore

Et quand sur mes jambes nues en évidence

Ils posent leurs regards en transe

C’est à toi que je veux faire perdre le Nord.

 

Ma vie, je veux la bâtir avec toi

J’ai reçu un coup de foudre en plein cœur

Et depuis je décompte les secondes, les heures

Enlève mes seize ans sur un nuage en soie.

 

Ma vie, je veux la bâtir avec toi

J’ai reçu un coup de foudre en plein cœur

Et depuis je décompte les secondes, les heures

Enlève mes seize ans sur un nuage en soie.

 


Composition : Jean-Marc Novak 


Dans le jardin de mon âme.

 

Dans le jardin de mon âme

Poussent des fleurs sans nom

Que tu m’offres en tout saison

Pour que mon cœur se pâme,

Dans le jardin de mon âme

Il y a ta pudeur que j’attends

Sur mon corps frissonnant

Comme notre amour débutant,

Dans le jardin de mon âme

Il y a mes rêves de scène

Mes seize ans qui coulent d’une fontaine

Comme d’une source qui s’enflamme,

Dans le jardin de mon âme

Il y a mon frère qui va mieux

Je le lis au fond de ses yeux

Il y a de l’espoir après les drames,

Dans le jardin de mon âme

Il y a mes parents qui me sourient

Ils m’aiment plus que leur vie

Je leur dois tout et je le clame,

Dans le jardin de mon âme

Il n’y a pas d’hiver, rien que des soleils

Des refrains qui me réveillent

Des oiseaux qui répètent leurs gammes.

Dans le jardin de mon âme

Il y a la beauté des sentiments

Sur des chemins d’amours éclatants

Mes chansons que la foule réclame,

Dans le jardin de mon âme

Il y a  mes mains qui tremblent

Quand la musique nous rassemble

Et que mes nuits vous réclament.

Dans le jardin de mon âme.

 


Composition : Gérald Robert ( France )



La vie avant tout.


Des souvenirs lui reviennent en mémoire
De drôles d'images racontant son histoire
Comme des paysages lointains et uniques
Enfouis en elle tels des secrets magiques.
Un jour son univers a basculé
Vers un autre monde glacé et sans pitié.

Le regard rivé à un plafond blanc
Comme un linceul guettant ses derniers instants
Elle était déjà partie vers un éternel ailleurs
Où des ombres dressaient leur froide demeure.

Des voix, des rires, des chants et des pleurs
Sont venus frapper à la porte de son coeur
C'étaient  ses amis autour d'elle réunis
Qui venaient au secours de son âme démunie.
Tous ces êtres familiers si forts maintenant
Se sont approchés de son corps doucement.

Le regard rivé à un plafond blanc
Comme un linceul guettant ses derniers instants
Elle était déjà partie vers un éternel ailleurs
Où des ombres dressaient leur froide demeure.



Pont...
Elle s'est réconciliée avec  l'humanité
Ses yeux n'ont plus craint cette absurde obscurité
Aujourd'hui, des lumières brillent à jamais
De son être telles des paroles de paix.

Refrain final
Le regard vif, défiant rassurée ce plafond blanc
Comme un linceul guettant ses derniers instants
Elle est bien revenue dans un quotidien meilleur
Avec d'autres anges, vers sa première demeure.


Composition : Mario Campanozzi ( Canada,Québec )

Editeur  :  Jehan Valiquet

Les éditions Nahej ( Socan-Sodrac )
Groupe Musinfo Inc.  Montréal, Québec
http://www.musinfo.com/

J'ai au fond de mon cœur.

 

J'ai au fond de mon cœur tant d'amour

Que les déserts sont devenus des forêts

J'ai au fond de mon cœur tant d'amour

Que le monde a changé à tout jamais.

 

J'ai pris le mot guerre

Je lui ai greffé un cœur

Plus de bombes nucléaires

Une Terre sans terreur,

J'ai invité le mot misère

Je lui ai offert un toit

Plus de sans-abri, plus d'hiver

Rien que des feux de joie.

 

J'ai au fond de mon cœur tant d'amour

Que les déserts sont devenus des forêts

J'ai au fond de mon cœur tant d'amour

Que le monde a changé à tout jamais.

 

J'ai supprimé le mot haine

Je l'ai fait partir en fumée

Plus de morts inutiles, de chaînes

L'espoir pour l'humanité,

J'ai embaumé le mot frontière

Je l'ai parfumé de paix

Un seul pays, la Terre !

Plus de drapeaux désormais.

 

J'ai au fond de mon cœur tant d'amour

Que les déserts sont devenus des forêts

J'ai au fond de mon cœur tant d'amour

Que le monde a changé à tout jamais.

 

Chœur africain final....

 



Compositeur : Florian G.( FRANCE )

Arrangeur : Donald Fleurent ( Canada, Québec), SOCAN

Adapation musicale : Zale Zeck ( Sénégal )


Vos réactions sur mon livre d'or ? Merci ! 

Page mise à jour le 26/02/2015

Inscrivez-vous à ma lettre d'info !

* Prénom:
* Nom:
* Adresse Email:

Vérifier vos abonnés
 
* Entrez le code indiqué: