Cédric Pressacco ( Sa page sur facebook )

Son site officiel

Musicien de formation classique, originaire du Nord-Est de la France. 
Etudes au Conservatoire National de Région de Reims.
Enseigne la musique depuis 1997. (Licencié en musicologie et professeur certifié)
Compositeur et auteur membre de la SACEM depuis 2003 qui vient de sortir son album  '' Petits Miroirs Du Temps ''. 

Outre '' Paris a mis son chapeau de paille " retenue par l'artiste québécoise Claudine Carle ( page de Claudine sur mon site ), Cédric a mis en musique mes textes '' Quand " " On vit tous sur la même Terre " et '' Si tu sais " chanson retenue par Thierry Valentin ( sa page sur mon site ). Je vous propose d'écouter les deux interprétations par Cédric de nos deux chansons '' On vit tous sur la même Terre '' et '' Quand ''  actuellement en quête d'une ou d'un interprète  pour tout projet artistique sérieux  Paroles et musiques protégées à la Sacem bien entendu.    Merci cher Cédric pour nos  premières chansons en souhaitant qu'elles en appelleront d'autres notamment l'hommage à Nelson Mendela '' Madiba '' chanson retenue par la très talentueuse artiste française Alexandra Cordova ( sa page sur mon site ) .

Bienvenue Cédric et merci !

 

Paris a mis son chapeau de paille.

 

Paris a mis son chapeau de paille

La Seine déroule son ruban d'argent

La Tour Eiffel ouvre son éventail

Montmarte encadre les passants.

 

La Pyramide reflète la beauté d'Anic

Les trottoirs parlent toutes les langues

Les boulevards jouent leurs notes de musique

Les amoureux s'enlacent, les cœurs tanguent.

 

Paris a mis son chapeau de paille

La Seine déroule son ruban d'argent

La Tour Eiffel ouvre son éventail

Montmarte encadre les passants.

 

Les livres brillent sur les quais

Un parfum d'amour inonde la capitale

L'été comme une trêve, un hymne à la paix

Paris chanson, Paris, reine d'un bal.

 

Paris a mis son chapeau de paille

La Seine déroule son ruban d'argent

La Tour Eiffel ouvre son éventail

Montmarte encadre les passants.

 

EDith chante au Père Lachaise

Henri se réveille dans son jardin d'hiver

La chaleur a un goût de fraise

Jacques trempe sa plume dans son pré vert.

 

Paris a mis son chapeau de paille

La Seine déroule son ruban d'argent

La Tour Eiffel ouvre son éventail

Montmarte encadre les passants.

 

Johnny enflamme le Stade de France

Le 14 Juillet déploie son drapeau

Les Champs Elysées défilent en cadence

Le soleil qui darde embrasse ma peau.

 

Paris a mis son chapeau de paille

La Seine déroule son ruban d'argent

La Tour Eiffel ouvre son éventail

Montmarte encadre les passants

 

Composition et interprétation Cédric Pressacco. 

Chanson retenue par Claudine Carle ( son site ) 

Sa page sur mon site. Sa page sur facebook.

Quand... ( chanson en quête d'une ou d'un interprète )


Quand les cultures se mélangent
Quand les cultures se rencontrent
Quand elles s'échangent
Quand elles s'étreignent,

Quand les frontières s'effacent
Quand les frontières s'envolent
Quand elles se lassent
Quand elles s'étiolent...

 

Alors je sais pourquoi je vis

Alors je sais pourquoi tu vis

Alors je sais pourquoi tu vis.


Quand la musique soigne
Quand la musique rassure
Quand elle témoigne
Quand elle fait tomber les murs...

 

Alors je sais pourquoi je vis

Alors je sais pourquoi tu vis

Alors je sais pourquoi tu vis.

 

Quand les artistes nous enivrent
Quand les artistes nous délivrent
Quand ils nous font revivre
Quand ils sont notre raison de vivre,

Quand les hommes, les femmes s'unissent

Quand les hommes, les femmes s'écoutent

Quand ils s'embrassent
Quand ils s'envoûtent....

 

Alors je sais pourquoi je vis

Alors je sais pourquoi tu vis

Alors je sais pourquoi tu vis ...

Alors je sais pourquoi je vis

Alors je sais pourquoi tu vis ...( ter )

 

Composition : Cédric Pressacco 

 

On vit tous sur la même Terre. ( Chanson en quête d'une ou d'un interprète )


L'air est chaud, l'eau précieuse

Beaucoup tombent comme des mouches

Sur leur misère ils se couchent

Ils s'enfuient dans l'aube silencieuse,

Là-bas derrière l'océan

Après la mer qui s'étire sans fin

Il y a des gens qui n'ont plus faim

Et des rires dans les yeux des enfants.


On vit tous sur la même Terre

Avant qu'elle nous enterre

Fais de ta vie quelque chose de bien

Ne laisse personne au bord du chemin

Du chemin...


Ils portent leur vie comme un fardeau

De leur peau dépassent leurs os

Ils marchent comme des robots

Là où ils passent, on tire les rideaux,

Et dans leurs regards hagards

Il sont là posés sur leurs pieds en sang

Le soleil ne brille plus depuis longtemps

Et par centaines ils s'égarent.


On vit tous sur la même Terre

Avant qu'elle nous enterre

Fais de ta vie quelque chose de bien

Ne laisse personne au bord du chemin.


On vit tous sur la même Terre

Même si pour nous c'est un mystère

Fais de ta vie quelque chose de bien

Ne laisse personne au bord du chemin

Au bord du chemin....



Embarqués dans des bateaux trop petits

Minuscules comme leur espoir

Une lueur les invite dans le noir

Peut-être demain dormiront-ils dans des lits,

Tout quitter pour un peu de dignité

Alors que leur pays s’éloigne comme gommé

Il se serrent comme une troupe, une armée

Au bout de leur cauchemar, la liberté !



On vit tous sur la même Terre 

Avant qu'elle nous enterre

Fais de vie quelque chose de bien

Ne laisse personne sur le bord du chemin.


On vit tous sur la même Terre

Même si pour nous c'est un mystère

Fais de ta vie quelque chose de bien

Ne laisse personne au bord du chemin

Au bord du chemin...


Composition  Cédric Pressacco  

 

Si tu sais.

 

Si tu sais te contenter de ce que tu as

Sans jamais perdre le sourire

Du matin au soir sans faillir

Sans oublier ceux qui ont moins que toi,

Alors tu donneras encore plus

Aux autres qui ne t'attendent pas

Mais qui sont prêts à suivre tes pas

Eux qui pour des grains de riz s'entre-tuent.

 

Si tu sais, si je sais

Si on savait encore lever les yeux

Si tu sais, si je sais

Si on savait avant d'être vieux

Encore lever les yeux.


Si tu sais être dérouté par tes doutes

Délaisser cette assurance de seigneur

Qui frise le ridicule comme ta mauvaise humeur

Comme un grand-père qui s'encroûte,

Alors tu offriras ta cravate ridicule

Et ton costume parfumé d'euros

A cette ado qui joue dans le ruisseau

Près d'un taudis sous la canicule.

 

Si tu sais, si je sais

Si on savait encore lever les yeux

Si tu sais, si je sais

Si on savait avant d'être vieux

Encore lever les yeux.


Tu cours plus vite encore chaque jour

Tu t'égares sans égards, tu te perds

Tu frimes, mais ton cœurest désert

C'est la loi du profit, pas de l'amour.

 

Si tu sais, si je sais

Si on savait encore lever les yeux

Si tu sais, si je sais

Si on savait avant d'être vieux

Encore lever les yeux.


Mais si tu sais encore lever les yeux

Sur ton voisin qui trime pour survivre

Sur ses enfants qui n'ont pas d'avenir

Tu seras fier de toi avant d'être vieux.

 

Si tu sais, si je sais

Si on savait encore lever les yeux

Si tu sais, si je sais

Si on savait avant d'être vieux

Encore lever les yeux.


Composition  Cédric Pressacco

Chanson retenue par Thierry Valentin ( France )

Pour écouter son interprétation dans son intégralité, rendez-vous sur sa page sur mon site. Merci !

 


Vos commentaires ? Merci ! Je les transmettrai à Cédric qui vous répondra en ligne !

Commentaires : 6
  • #6

    Pauline (dimanche, 27 janvier 2013 10:06)

    Me voilà enfin, depuis le temps que je veux laisser un mot pour Cédric!
    Personnellement je suis en admiration devant l'artiste complet qu'est Cédric, être doué dans tant de domaines à la fois n'est pas donné à tout le monde...
    Je suis une grande fan de ses musiques de films qui sont toutes poignantes tant elles sont sublimes!
    Mais c'est aussi un excellent auteur qui se joue des mots avec subtilité, et les interprète avec justesse au travers de belles interprétations!
    Je lui souhaite vraiment d'être reconnu à sa juste valeur, "à grande échelle", et aux yeux et dans le coeur d'un large public!

    Jean-Michel, tes 4 chansons sont encore une fois superbe, j'ai un coup de coeur pour "Si tu sais", car c'est un peu cette philosophie qui m'habite. Mais les 3 autres abordent des sujets tellement profonds, avec tact et pudeur comme tu sais si bien le faire.

    Je vous embrasse bien fort tous les 2

  • #5

    Reine Poulain (mardi, 22 janvier 2013 22:09)

    Excellent musicien ... j'aime beaucoup !!!

  • #4

    Cédric Pressacco (dimanche, 22 janvier 2012 18:11)

    Merci Reine pour votre gentil commentaire et quel joli nom vous portez là.
    Amitiés !

  • #3

    Reine (dimanche, 22 janvier 2012 16:50)

    Une belle page que je découvre avec plaisir. Des chansons sur des thèmes chers à mon coeur.
    Une mention spéciale pour "Quand" que j'ai particulièrement apprécié.
    Bravo cédric Pressacco. Beau travail.
    Merci une fois encore Jean Michel pour ton travail avec tous ces artistes de talent.

  • #2

    Cédric Pressacco (dimanche, 22 janvier 2012 11:17)

    Merci Denyse ! quel beau commentaire ! tu vas faire rougir le garçon timide et réservé qui est en moi...

  • #1

    Denyse Barbeau (dimanche, 22 janvier 2012 00:27)

    Non seulement il se contente d'avoir une très belle voix mais il est très joli garçon aussi.Merci Jean Michel de nous le faire connaitre.Il en vaut vraiment la peine

Page mise en ligne le 20/01/12. Mise à jour le 27/01/2013

Inscrivez-vous à ma lettre d'info !

* Prénom:
* Nom:
* Adresse Email:

Vérifier vos abonnés
 
* Entrez le code indiqué: