Pour télécharger mes paroles au format pdf si vous le souhaitez.

Justice.pdf
Document Adobe Acrobat 253.1 KB

Merci à Angeline Tasca (sa page sur Facebook ) et à Bernard Clapot ( son site ) pour la pertinence de leur création respective...La jolie voix fragile et douce d'Angeline me fait penser à celle de Louane, et vous ? Sa sensibilité me touche, et j'espère qu'il en sera de même pour vous qui me faites l'amitié d'être sur cette page. Quant à la composition enlevée de Bernard Clapot, excellent compositeur français pop-rock, mais aussi auteur et coordinateur de projets musicaux, elle met parfaitement en valeur mes paroles. Le sujet de cette nouvelle chanson est délicat.  Il aborde, en effet, un sujet dramatique celui du viol des femmes, perpétué par des êtres misérables sans âme. Pour en savoir davantage sur le viol collectif de Jyoti Singh, jeune femme de 23 ans, étudiante en kinésithérapie, cliquez sur ce lien. Merci ! Bonne écoute de l'extrait du début de l'interprétation de cette artiste lyonnaise, dont je salue ici publiquement le sérieux, la volonté de défendre la cause des femmes humiliées par des hommes qui n'en sont pas ! Ce n'est pas cela être un Homme digne ce nom. Comment ces '' créatures diaboliques '' peuvent-elles se supporter ? Ci-dessous une photo de Jyoti Singh. Puisse cette chanson, à son échelle, grâce à Angeline faire réfléchir, alerter et réveiller les consciences endormies. A bientôt et amitiés de Lille ( enfin tout près ! ) Jean-Michel Bartnicki, le 07/12/2016

Pour mieux connaître Angeline Tasca, je vous propose l'écoute de son interview sur Radio rencontre FM 93. V

Vos réactions ? Je te les transmettrai à Angeline et à Bernard, qui vous répondront en ligne, tout comme moi. Merci beaucoup !

Tout commentaire déplacé sera supprimé.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Merci à toutes celles et à tous ceux qui partageront cette page sur les réseaux sociaux. Merci pour Angeline et pour Bernard Clapot. Merci pour mes paroles. Merci pour la chanson française engagée à texte loin des bluettes que l'on entend ici et là. Mais il en faut pour tous les goûts, n'est-ce pas ? Je me refuse à écrire des mièvreries, même si j'aime également les chansons légères à partir du moment où la qualité d'écriture est au rendez-vous. 

Page mise en ligne le 07/12/2016.

Inscrivez-vous à ma lettre d'info !

* Prénom:
* Nom:
* Adresse Email:

Vérifier vos abonnés
 
* Entrez le code indiqué: